Les indispensables du sac à langer

Inscrivez - vous à la newsletter et recevez mon pense - bête pour le sac à langer. A imprimer pour papa!

 

Personnellement je n’ai pas de sac à langer, j’ai un sac à main.

Avant d’avoir des enfants mon sac à main avait la taille nécessaire pour recevoir un bâton de rouge à lèvre, mes clés, mon téléphone, une carte de crédit et un billet de banque. Vous l’avez compris, mon sac à main était très petit.

Fatalement, avec l’arrivée du premier puis du deuxième bébé, j’ai du faire une concession sur la taille du sac, mais il était exclu que je fasse une concession sur le style.

J’ai donc pris un sac à main de taille normale, et essayé de caser à l’intérieur le strict minimum, ce qui, vous allez le voir représente quand même pas mal de matériel. Bon parfois je triche et j’utilise en annexe le sac de rangement de ma poussette, ou  un sac en toile tout bête, que papa peut utiliser aussi.

Voilà ce que j’ai toujours dans mon sac

Bavoir aden+anais
Pashmina
Sophie la giraffe
Squiz
Bébé Balthazar
Bavoir
Céréales bio
Biberon
Sucette / Lolette
Sucette / Lolette
Thermos
Matelas à langer
Sling
Manduca
Echarpe Basic JPMBB
Maxi langes aden+anais
Petits langes aden+anais
Resurrection Rinse-Free Hand Wash
Bepanthen onguent
Lingettes
Bavoir jetable
Sérum physiologique

De quoi changer bébé

Des couches évidemment, minimum deux si je pars quelques heures, 4 à 6 si je pars une journée.

Des lingettes (j’ai une hantise absolue pour les lingettes humide). J’utilise des lingettes sèches que je mouille avec de l’eau (les milettes de la Migros pour être précise). Servent aussi pour débarbouiller bébé ou comme mouchoir.

Si le siège est rouge un petit tube de crème de change (perso je ne jure que par la bepanthen onguent), mais je ne le prends pas toujours.

Un tube de désinfectant pour les mains, on n’a pas toujours un lavabo à disposition au milieu de nulle part.

Je n’utilise pas de matelas à langer (un tissu étanche d’un côté). J’utilise un lange ou mon châle ou une écharpe ou un manteau, enfin n’importe quel bout de tissu qui me tombe sous la main (oui c’est pas étanche mais après environ 30′ 000 couches changées,  je vous assure qu’on y arrive sans en mettre partout). Ceci dit, quand on n’a pas encore le coup de main, ça peut être utile.

Et j’attrape en route un ou deux mini sac poubelle pour les cacas des chiens que j’utilise pour les couches sales, et aussi pour les habits sales si besoin.

Une bouteille d’eau

Si vous allaitez vous serez contente de pouvoir boire.

Si votre bébé boit des biberons, vous pourrez le préparer illico presto (attention eau bouillie si bébé à moins de 4 mois,  je vous prépare un post “comment bien préparer un biberon”).

Si votre enfant est diversifié il sera content de pouvoir boire à sa soif immédiatement! Ma fille attend en général d’être à 500 mètres de la maison, sans un magasin ni café à la ronde, pour me demander “Maman t’as pris de l’eau?”

Sert aussi à mouiller les lingettes sèches pour le change.

La lolette (également appelée sucette, tétine, tototte, nuki, etc)

Mes enfants utilisent une lolette pour dormir. L’avoir dans le sac évite crise de larme, angoisse, impossibilité d’endormissement, et aide à surmonter les moments de frustrations. En bref on évite une ballade ratée.

Je prends aussi de quoi l’attacher, c’est fou comme ça se perd vite un lolette en déplacement. Perso je n’aime pas les attaches lolette, alors j’attache la lolette à un petit lange en coton. Attention il existe un risque d’étranglement quel que soit le système avec lequel on attache la lolette (oui c’est arrivé), donc on ne laisse pas son bébé sans surveillance et on ne l’utilise qu’en déplacement, pas dans son lit la nuit.

Le doudou

Bon mes enfants leur doudou c’est leur lolette (c’est pas faute de leur avoir proposé un millier de peluches). Mais si le votre à un doudou prenez-le! Même raison que pour la lolette.

Un lange un coton

Le MacGyver du sac, sert absolument à tout.

Le petit format (70×70 cm) peut servir de doudou, bavoir, protège épaule pour le rôt, chapeau d’appoint, matelas à langer, alèse, serviette, châle d’allaitement, protège soleil pour poussette.

Le grand format (120×120 cm) fait tout ce que fait le petit, mais peut en plus servir de drap, de couverture et permet d’emmailloter son bébé.

Et ce que je prends selon l’horaire et les situations

Le goûter ou le repas

Pour bébé, s’il est allaité complètement et que s’est maman qui va en ballade, alors n’y a rien à prendre.

Pour les autres, prévoir un biberon et la dose de lait en poudre par repas (pour ne pas faire la vaisselle en ballade). La bouteille d’eau vous l’avez déjà mise dans le sac. Si vous voulez vraiment préparer le biberon de manière optimale, alors prenez un thermos d’eau bouillie, comme ça l’eau sera à plus de 70°C lorsqu’elle sera versée sur le lait ( vivement l’ article “comment bien préparer un biberon”), mais là ce n’est plus un sac à langer minimaliste…

Pour les enfants diversifiés, si vous sortez pendant les heures du goûter ou du repas et que vous n’avez pas prévu d’aller au restaurant, ou qu’ils mangent encore des bouillies, anticipez et prenez de quoi les sustenter avec vous. Prenez aussi une cuillère et/ou une fourchette, vous êtes sur qu’elle sera adaptée à votre bébé et sera disponible immédiatement.

Pour les mamans qui tirent leur lait, voilà un article bien fait pour les durées et les modes de conservation du lait maternel

Un bavoir (jetable, en plastique ou en tissu, ou au moins le lange en coton)

Dès la diversification c’est vraiment utile pour éviter les dégâts . Perso j’adore les bavoirs jetables Milette de la Migros. Ils sont imperméables, ont un rabat pour récolter ce qui tombe, sont tout petit et légers et finissent à la poubelle à la fin du repas, ça fait un truc sale de moins à ramener.

Avant la diversification mes bébés ne régurgitaient pas, donc je n’utilisais pas de bavoir.  Mais si c’est votre cas ça vous évitera quelques lessives. Les bavoirs en tissus sont plus adaptés aux petits bébés.

Un snack par enfant

Une sortie peut toujours se prolonger. Les enfants répondant aux lois de Maslow comme nous, la ballade peut virer au cauchemar s’ils ont faim parce que c’est l’heure de manger.

Je glisse souvent un snack sain (qui peut faire office de goûter ou de repas d’appoint) dans le sac.

Par exemples: un petit pot, une portion de bouillie de céréale en poudre, des compotes à boire (pas de cuillère, pas de tâches!) un fruit frais facile à manger entier (banane, pomme, poire), des fruits secs,  une tranche de pain complet, des taralli… A adapter selon l’âge de l’enfant et son avancée dans la diversification

Un petit jouet, un petit livre

Pour les moments où on n’est pas disponible à 100% pour notre enfant, un petit jouet ou un petit livre est utile. Quand mes enfants étaient bébés je prenais régulièrement Sophie la girafe ou un hochet, maintenant plutôt un petit livre, ou une feuille de papier et deux trois crayons.

Si je vais au parc, j’essaye de prendre un seau, un râteau et une pelle pour le bac à sable.  En été quand la pompe à eau du bac à sable est en fonction, je prends un maillot de bain pour la grande et une couche pour l’eau pour le petit, et je les déshabille)

Un bonnet et des gants en hivers, un chapeau en été (brumisateur, tube de crème solaire et lunettes de soleil en option)

En hivers, les enfants se refroidissent par les extrémités, pensez au bonnet et aux gants.

En été, la meilleure protection solaire c’est l’ombre, les habits couvrants et les chapeaux. Mais si le soleil tape fort et que l’indice UV est haut, un petit tube de crème solaire (adapté aux enfants) peut aussi être utile (même à l’ombre).

Une amie (pédiatre) m’a dit d’ajouter à la liste les lunettes de soleils. Alors si vos enfants les gardent sur leur nez (pas comme les miens) prenez les !

En cas de forte chaleur, j’aime prendre un brumisateur ou un petit spray de voyage que je remplis d’eau, ça rafraîchit les enfants et ça les fait bien rire!

Un kit de premier secours

Le strict minimum, en ville il y a toujours une pharmacie pas trop loin au cas ou.

Si votre enfant est en cours de traitement, prenez ses médicaments.

Un ou deux sparadraps peuvent êtres utiles en cas de petits bobos (ils sont dans mon porte monnaie).

Une ou deux dosettes de sérum physiologique peuvent déloger un grain de sable dans l’oeil ou humidifier des yeux sec (dans l’avion par exemple).

Je ne prends jamais le carnet de santé des enfants (sauf si je vais chez leur pédiatre), mais je connais par coeur leur dernier poids, leur statut vaccinal et leur antécédent de santé (déformation professionnelle). Si ce n’est pas votre cas, ou qu’ils sont gardés, il peut être utile de le glisser dans le sac en cas d’urgence. Faire des photos du carnet vaccinal et des antécédents relevant et se les envoyer par mail fonctionne aussi.

Un habit de rechange

Je n’en prends presque jamais, les taches ne me dérangent pas,  mais j’ai parfois eu des accidents qui m’ont fait regretter de n’avoir rien avec moi, surtout si je partais loin de la maison pour toute une journée. Voilà quelques exemples: débordement de couche, accident pipi une fois propre, régurgitation gigantesque, verre d’eau renversé, jeu dans les flaques d’eau ou avec l’eau du bac à sable, et j’en passe.

Pour ne pas devoir emballer son bébé dans un truc à nous, ou dans le lange ou le pashmina (c’est du vécu), prenez un habit de rechange.

Si on a fait le choix (comme moi) de prendre le moins de choses possible,  un body et / ou un pyjama pour un bébé;  pour un plus grand un t-shirt et un bas (legging ou collant en hiver; culotte ou short en été) , font parfaitement l’affaire le temps de rentrer à la maison.

Si vous avez prévu de rentrer après l’heure du coucher des enfants, prenez leur pyjama. S’ils s’endorment dehors déjà en pyjama, vous les réveillerez moins en les mettant au lit en rentrant.

Il est aussi très utile d’avoir des habits de rechange pour les parents. Surtout au début quand on n’est pas encore super à l’aise. Le débordement de couche, la régurgitation, le verre d’eau renversé sont vite arrivés sur nous aussi. Et les mamans qui allaitent peuvent avoir une montée de lait inopportune (au début de l’allaitement surtout). Un legging et une petite camisole ne prennent presque pas de place.

Un pashmina (en cachemire ou cachemire et soie, sinon c’est pas chaud et ça perd toute son utilité) ou un grand châle.

J’étais déjà fan avant d’avoir des enfants. Chaud, fin et léger, il se glisse dans un tout petit sac et sert à tout (c’est le lange des grands).

Je l’utilise comme écharpe pour moi (été comme hivers, merci la climatisation). Mais aussi comme couverture pour bébé, comme système de portage express (en rebozo, mais quelques déchirures sont apparues dans le tissu qui est si fin, à éviter donc si on a une autre solution), comme châle d’allaitement, comme cache soleil sur la poussette, comme couverture pour le change et j’en passe.

Une écharpe ou un système de portage

Pour les parents qui portent leur bébé en écharpe, pour les autre je vais parler chinois.

Si le châle ou la pashmina ne fonctionne pas en rebozo, ou que je sais que je vais porter mon bébé sur une longue période, je préfère prendre un vrai système de portage. En général un sling, ou cette écharpe basic JPMBB quand bébé était vraiment petit, ou cette Manducca si c’est papa qui porte.

La protection pluie de la poussette

A laisser dans la poussette.

J’essaye d’organiser le tout dans des pochettes différentes

Ca crée des compartiments, comme dans un vrai sac à langer. Comme ça je m’y retrouve.

Il y a la pochette nourriture, change, jouet (s’il y en a plus que un), habit de rechange enfant, habit de rechange parent, nécessaire pour le soleil, etc.

A chacun de trouver l’organisation qui lui convient, et si c’est dans un vrai sac à langer, c’est bien aussi !

N’hésitez pas à me faire partager vos indispensables à vous!

Bavoir aden+anais
Pashmina
Sophie la giraffe
Squiz
Bébé Balthazar
Bavoir
Céréales bio
Biberon
Sucette / Lolette
Sucette / Lolette
Thermos
Matelas à langer
Sling
Manduca
Echarpe Basic JPMBB
Maxi langes aden+anais
Petits langes aden+anais
Resurrection Rinse-Free Hand Wash
Bepanthen onguent
Lingettes
Bavoir jetable
Sérum physiologique

Contient des liens affiliés